ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

 Göttingen (université de-)

Célébrée par la chanteuse française Barbara, Göttingen est une ville d'Allemagne située au sud de Hanovre (Basse-Saxe). Son université, crée en 1737, fut le pôle des mathématiques allemandes et de la recherche scientifique en général, jusqu'à l'arrivée des nazis au pouvoir (parti national-socialiste).

L'université de Göttingen vit s'installer les scientifiques européens les plus réputés dans toutes les branches de la science. Sa bibliothèque reste encore aujourd'hui une de plus riches d'Europe.

 ci-contre le monument de Gauss-Weber. On peut consulter l'histoire de Göttingen en français sur le site allemand de la ville : http://www.fra.goettingen.de/geschich/index.htm

Pour tous les futurs mathématiciens européens de la première moitié du 20è siècle, le passage par Göttingen (en France on parlait de Goettingue) était incontournable tant sa réputation était grande, les plus brillants y enseignaient alors.

Hélas, Adolf Hitler est nommé chancelier du Reich en janvier 1933 et l'épuration ethnique commence dès avril de la même année avec la création de la police secrète d'État, la Gestapo (Geheime Staat Polizei). Nombreux sont les grands mathématiciens allemands de cette triste période qui durent fuir l'Allemagne et, en particulier, Göttingen. Citons :

Jusqu'après la seconde guerre mondiale, ce sera le nouveau et toujours dynamique Institute of Advanced Study de Princeton, creuset de nombreux prix scientifiques, qui portera le flambeau de la connaissance scientifique avec Von Neumann, Artin, Morgenstern, Gödel, Albert Einstein, ...

Königsberg (Kaliningrad) :                     Heidelberg :

 Pour en savoir plus :


© Serge Mehl - www.chronomath.com