ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

KOVALEVSKAÏA Sofia Vassilievna, russe, 1850-1891             
     
Guy de Maupassant (1850-1893), écrivain français

Née à Moscou d'une famille de l'aristocratie russe, de son nom de jeune fille Corvin-Kroukowsky, elle est également connue sous le nom de Sofia Kovalevsky (ou encore (Kowalewska, Kowalewski, Kowalewskaïa, ...). Élève de Hermann L.von Helmholtz à Heidelberg et de Weierstrass à Göttingen (à titre particulier car l'inscription aux universités lui était refusée), elle fut aussi romancière.

Parlant de sa jeunesse (Souvenirs d'enfance, 1899), elle écrivait avoir été initiée à la beauté des mathématiques par les feuillets mathématiques d'Ostrogradski dont son père, général d'artillerie, avait orné sa chambre en guise de papier peint, suite à une rencontre avec ce mathématicien russe...

Sofia Kovalevskaïa reprit des travaux de Cauchy relative aux équations aux dérivées partielles et travailla sur les intégrales abéliennes (généralisation des intégrales elliptiques). Elle obtint son doctorat à Göttingen (1874) et une chaire d'analyse à l’université de Stockholm (1884) grâce à l’intervention du mathématicien suédois Mittag-Leffler, autre élève de Weierstrass.

Son étude novatrice, en mécanique, Sur le problème de la rotation d’un corps autour d’un point fixe (problème ardu étudié auparavant par Euler, Lagrange et Jacobi) lui valut le prix de l’Académie des sciences de Paris (1888). Sofia Kovalevskaïa mourut prématurément d'une pleurésie à 41 ans.

Théorème de Cauchy-Kovalevskaïa :

Le théorème ci-dessous fournit une solution au "problème de Cauchy" dans le cas suivant :

f et g désignant des fonctions numériques de n variables réelles, g est donnée. Soit (e) l'équation aux dérivées partielles du type :

sous les conditions :

Alors, il existe une unique solution analytique f de classe Cn vérifiant (e).


Pour en savoir plus :

  1. Les grands mathematiciens, par Eric Temple Bell, Éd. Payot - Paris, 1950.

  2. Sur le théorème ci-dessus (preuve et compléments) : Calcul intégral, maîtrise de mathématiques (C2), Ch. 5
    A. Guichardet,  - Coll. U,  Éd. A.Colin, Paris 1969.

  3. Souvenirs d'enfance, Sofia Kovalevskaïa (format numérique (Kindle).

  4. Complexities - Women in Mathematics, par Bettye Anne Case & Anne M. Leggett, Princeton Univ. Press, 2005


Heaviside  Burnside 
© Serge Mehl - www.chronomath.com