ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

THÉON d'Alexandrie, grec, 4è siècle & sa fille Hypatia , 370-415

Théon d'Alexandrie, astronome et mathématicien, vécut au 4è siècle (on  ne le confondra pas avec Théon de Smyrne, 2ème siècle). Ses travaux sont indissociables de ceux de sa fille Hypatia (Hypatie). On dit d'elle qu'elle fut belle et fort intelligente.

Elevée, de par son père, dans la philosophie et les sciences, elle étudia à Athènes et créa à Alexandrie une école de philosophie et de mathématiques où elle enseigna les pensées de Platon et d'Aristote.

Son succès déplut et engendra méfiance auprès des autorités chrétiennes. Elle fut assassinée (massacrée est sans doute plus exacte) lors de manifestations fomentés, dit-on, par le patriarche Cyrille d'Alexandrie (les chrétiens s'installèrent à Alexandrie dès le 1er siècle) au prétexte d'impiété et de sorcellerie.

Aucune preuve formelle de cette fin tragique; cependant Cyrille d'Alexandrie, Saint Cyrille (380 - 444) jettera plusieurs anathèmes à l'encontre de la malheureuse femme. à noter que c'est lors du concile œcuménique d'Ephèse (célèbre ville de l'empire grec au sud de la Turquie actuelle) présidé par Cyrille (431) que Marie, mère de Jésus, est consacrée officiellement mère de Dieu (dogme de la Maternité Divine).

Hypatie traita de la géométrie euclidienne (en réécrivant les Éléments d'Euclide qu'elle commenta). On lui doit aussi des écrits, des «commentaires» comme on dit généralement, relatifs aux sections coniques d'Apollonius et à l'arithmétique de Diophante, mais ces écrits ne nous sont pas parvenus. Avec son père, elle étudia de façon critique l'Almageste de Ptolémée.

  Une intéressante concrétisation des sections coniques par le travail d'un artisan espagnol, tourneur sur bois et du réalisateur espagnol Alejandro Amenábar :

 Femmes mathématiciennes dans Chronomath
AgnesiGermain , Kovalevskaïa , Boole-Stott , E. Noether , Dubreil-Jacotin


Diophante  Proclus de Lycie
© Serge Mehl - www.chronomath.com