ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

LEMOINE Emile Michel Hyacinthe, français, 1840-1912

Natif de Quimper, Polytechnicien, musicien (trompettiste), Lemoine enseignera les mathématiques pendant quelques années puis se consacrera aux problèmes techniques de l'installation du gaz à Paris.

Mathématicien pour le plaisir, on lui doit des développements sur l'art de la construction géométrique qu'il appela la géométrographie (Géométrographie ou arts des constructions géométriques, 1900, réf. 1) ainsi que sur cette branche très particulière des mathématiques, appelée aujourd'hui géométrie du triangle, qu'il développa dans diverses revues mathématiques et qui fit l'objet, jusqu'à l'avènement des mathématiques dites modernes, d'une présence sans doute excessive dans l'enseignement secondaire. Lemoine publia également Sur quelques propriétés d'un point remarquable du triangle (1873) :

Symédiane et point de Lemoine :

Dans un triangle ABC, traçons la médiane (m) issue de A et la bissectrice (b) de l'angle ^A. La symédiane issue de A est la droite (s) symétrique de (m) par rapport à (b) :

On trouvera la preuve de ces résultats dans le livre de Yvonne et René Sortais, la géométrie du triangle ( réf. 2).

Droite de Lemoine :

Il s'agit de la polaire du point de Lemoine par rapport au cercle circonscrit au triangle.

 Point de Nagel :    Point et droite de Brocard :

 Pour en savoir plus :

  1. Géométrographie ou arts des constructions géométriques sur Gallica :
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k68143p/f1.image
  2. La géométrie du triangle. Exercices résolus  Yvonne et René Sortais - Ed. Hermann, 1987.
  3. Voir aussi : Mathématiques du CAPES, interrogation orale, Tome 1
    A. Achache et D. Richard - Éd. Hermann, 1979.


Petersen  Mertens
© Serge Mehl - www.chronomath.com