ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

LAISANT Charles-Ange, français, 1841-1920

Source biographique : Nouveau Larousse illustré en 7 volumes, 1903.

Polytechnicien, officier du génie, Laisant commence une carrière politique à Nantes. Il dirigea le journal le Petit Parisien tout en soutenant deux thèses de doctorat (1877) sur les applications mécaniques du calcul des quaternions ainsi que sur les courbes et surfaces.

Député, Laisant soutiendra le général Boulanger (ministre français de la Guerre accusé de complot et de préparation d'un coup d'état) et après quelques démêlés politico-judiciaires, acquitté, il revient vers l'enseignement des mathématiques à l'École Polytechnique (1893) et sera l'auteur de nombreuses publications en algèbre, géométrie et théorie des nombres mais aussi en sociologie (L'anarchie bourgeoise, L'Éducation basée sur la science, ...).

En 1894, il créa avec son ami Lemoine une revue de mathématiques intitulée l'Intermédiaire des Mathématiciens.

Théorie et applications des équipollences (1887) :

En 1887, il reprend et complète la théorie des équipollences de Bellavitis (développement du calcul vectoriel) : Théorie et applications des équipollences. On le voit ci-dessous, le terme de vecteur, pourtant initié par l'irlandais Hamilton en 1846 : Laisant parle de droites limitées. On remarquera au §9 la condition AM = αAB afin d'exprimer que M est situé sur la droite (AB). On pourra consulter le traité sur le site Gallica. Dans la partie Applications, on lira les résultats relatifs au triangle, obtenus de façon élégante grâce à l'outil vectoriel.

Vecteur et flèches... :           Vecteurs du plan, exposé élémentaire  :

Déterminant de Laisant (1889) :

Il permet d'écrire sous forme d'un déterminant un polynôme :

P(x) = anxn + an-1xn-1 + ... + a1x+ ao

Pour en savoir plus :


Cornu  Schröder
© Serge Mehl - www.chronomath.com