ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

MÉCHAIN Pierre François André, français, 1744-1804

 On ne le confondra pas avec le mathématicien anglais John Machin (1680-1751) !

Ingénieur des ponts & chaussées et mathématicien, Méchain commença sa carrière dans la constitution des cartes marines à l'invitation de son aîné et compatriote, l'astronome de Lalande.

En 1781, Méchain découvre deux comètes et calcule leurs trajectoires. La même année, grâce à un puissant télescope construit de ses mains, l'astronome anglais William Herschel (1738-1822) découvre un nouvel objet céleste qu'il suppose être une comète. C'est Méchain qui montrera qu'il s'agit en fait d'une planète : Uranus. Élu à l'académie des sciences en 1795, laquelle renaissait de ses cendres après la dure période de la révolution française, Méchain fut, avec Lagrange, un des membres fondateurs, puis directeur, du Bureau des longitudes en 1798.

Le Bureau des longitudes :     

Le bureau des longitudes (BDL) est une société savante de mathématiciens et astronomes créée sous la Convention (1795) sur proposition de l'abbé Grégoire.

Son objectif initial fut le calcul des éphémérides : tables précisant la position des planètes et des étoiles au cours de l'année. Ce bureau dépend aujourd'hui de l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE), rattaché à l'observatoire de Paris.

Pour en savoir plus (lien externe) :
Le temps GMT, Greenwich Mean Time :

Méchain travailla tout d'abord avec Legendre et Jacques Dominique Cassini (petit-fils de Jean-Dominique) au calcul de la longitude de l'observatoire de Paris par rapport à celle de Greenwich (2° 20' 15").

Méridien de Greenwich :     

Ce n'est qu'en 1883 que les spécialistes de géodésie du monde entier, réunis à Rome, décidèrent de choisir le méridien de l'observatoire de Greenwich comme origine des longitudes. La mesure du temps à compter de Greenwich (TU, temps universel : UT, universal time, dit à l'époque GMT : Greenwich Mean Time = temps moyen de Greenwich) fut adoptée l'année suivante par un grand nombre de pays. La France, réticente, ne l'adopta qu'en 1911.

Voulez-vous l'heure exacte ? :

Le système métrique :

Mais la mission la plus importante de Méchain fut, à partir de 1791, la mesure par triangulation, avec Delambre, du méridien Dunkerque-Rodez-Barcelone (plus de 100 triangles furent définis pour ces calculs) afin d'établir le mètre comme la dix millionième partie d'un quart de méridien terrestre (rappelons que le système métrique fut adopté en 1790).

L'équipe de Delambre s'occupa de la partie nord (Dunkerque-Rodez). Méchain fut chargé de la partie sud. Décelant une erreur probable d'environ 3 secondes sur la latitude de Barcelone, il voulut reprendre ses calculs et retournant à Barcelone et aux îles Baléares il mourut atteint par la fièvre jaune. Biot achèvera ces travaux.

En mathématiques, Méchain publia des mémoires sur l'intégration des équations aux dérivées partielles et sur les courbes et les surfaces algébriques du second degré.

Mesure par triangulation :


Condorcet  Wessel
© Serge Mehl - www.chronomath.com