ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

HALLEY Edmond, anglais, 1656-1742

Célèbre astronome, auteur d'une théorie des comètes (1705) où il prédit le retour en l'an 1758 d'une comète à trajectoire elliptique observée par Kepler en 1607 en appliquant les lois de la mécanique céleste de Newton.

Secrétaire de la Société Royale de Londres (1713) et directeur de l'observatoire de Greenwich (1720), Halley fut un grand voyageur vers les terres australes afin d'étudier les variations du champ magnétique. Sur le plan mathématique, il succédera à Wallis (1703) dans l'enseignement de la géométrie à l'université d'Oxford et éditera les travaux sur les coniques de Ménélaüs et d'Apollonius de Perge.

  Clairaut , De Moivre
 

La comète de Halley :

Depuis sa réapparition, la comète de Kepler est dite de Halley ! Elle revient tous les 76 ans (sensiblement) et elle aurait été observée la première fois en Chine en 467 av. J.-C.

Lors de son retour prévu pour 1910, l'astronome français Camille Flammarion (1842-1925) s'inquiéta et annonça que la queue de la comète -dans laquelle la Terre allait passer- contenait des gaz toxiques, ce qui engendra une panique planétaire. Diverses sondes envoyées récemment montrent que la comète est inoffensive. Passée à proximité de la Terre en 1986, sa prochaine visite est attendue en 2062.

Camille Flammarion est contemporain de Le Verrier avec qui il travailla à l'observatoire de Paris. Membre du bureau des longitudes, il contribua à faire connaître l'astronomie dans les collèges et lycées. Il est le fondateur de la Société Astronomique de France (1887). Son traite d'Astronomie populaire (1880) eut un grand succès.

 Il n'est pas étonnant que Halley se soit intéressé aux auteurs anciens car les coniques reviennent sur la scène mathématique et astronomique grâce à Kepler qui découvrit les trajectoires elliptiques des planètes et de certaines comètes, le soleil jouant le rôle de foyer principal. Certaines comètes ont des trajectoires hyperboliques : elles ne reviennent pas.

Coniques : 
Un problème résolu par Halley :

Déterminer une conique à centre connaissant trois de ses points et un de ses foyers.

rappelons ici qu'une ellipse est entièrement déterminée par cinq de ses points.

Un résultat obtenu par Halley :

Halley prouva que la projection stéréographique d'une trajectoire loxodromique (en rouge ci-dessous) est une spirale logarithmique (en vert) :

Loxodromie et orthodromie :       Clélies :


Varignon  L'Hospital
© Serge Mehl - www.chronomath.com