ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges
 

POÉNARU Valentin, français d'origine roumaine, 1932-

Français d'origine roumaine, né en 1932, Valentin Poénaru fit ses études à Bucarest, sa ville natale. C'est à l'occasion du 5è CIM organisé à Stockholm en 1962 que Poénaru émigre en France afin de fuir le régime communiste dictatorial soutenu par l'URSS.

L'année suivante (1963), il soutient sa thèse de doctorat auprès de Charles Ehresmann portant, en géométrie différentielle, sur la conjecture de Poincaré, intitulée Sur les variétés tridimensionnelles ayant le type d'homotopie de S3 (cette notation désignant la sphère de l'espace quadridimensionnel), sujet sur lequel il travailla de longues années. Ce sera finalement le russe Perelman qui en viendra à bout en 2003, ce qui lui vaudra la médaille Fields 2006.

à l'issue de son doctorat, Poénaru s'installe durant trois années aux États-Unis (1964-67). à Princeton, il rencontre John Norman Mather (1942-2017), un spécialiste en topologie différentielle (variétés lisses) qui confortera l'orientation de sa carrière. Rentré en France (1967), Poénaru se rapproche d'Alexander Grothendieck et de René Thom qui enseignent à l'IHÉS. Il obtient l'année suivante un poste à la faculté des sciences d'Orsay, poste qu'il conserva jusqu'à sa retraite.

Whitney et la notion d'espace fibré : »             Hopf et la fibration de S3 : »


   Pour en savoir plus :

  1. La thèse de Poénaru : Sur les variétés tridimensionnelles ayant le type d'homotopie de S3 :
    http://archive.numdam.org/article/SE_1964__6__A1_0.pdf
  2. Introduction à la K-théorie (notes de cours) : http://sites.mathdoc.fr/PMO/PDF/P_POENARU-119.pdf.
    » extrait relatif aux fibrés vectoriels
  3. Espaces fibrés et connexions, par Robert  Coqueraux, dir. rech. CNRS, centre de physique théorique, univ. Marseille-Luminy) :
    http://www.cpt.univ-mrs.fr/~coque/EspacesFibresCoquereaux.pdf


De Branges de Bourcia    Thompson
© Serge Mehl - www.chronomath.com