ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

De BRANGES de BOURCIA Louis, franco-américain, 1932-

Source biographique et portrait : McTutor; » Perdue university sur Wikipedia, du nom du mécène John Perdue (1802-1876) qui finança en partie la création de l'université.

Louis de Branges naquit en France d'un père franco-américain. Sa mère était une chirurgienne, professeur de médecine. La seconde guerre mondiale éclate en 1939 (Louis est âgé de 9 ans). Afin de protéger ses enfants, le père persuade son épouse de rentrer aux États-Unis.

A 17 ans, le jeune Louis commence à étudier les mathématiques à Boston,  puis au Massachusetts Institute of Technology (Cambridge, USA) où il eut Hurewicz comme professeur. Ce sera à l'université Cornell  (Ithaca, État de New York) en 1957 qu'il obtiendra son doctorat portant sur l'analyse spectrale (Local operators on Fourier transforms).

Après de nombreux postes aux États-Unis, Louis de Branges fera carrière à l'université Perdue (West Lafayette, Indiana). Son domaine de prédilection fut l'analyse hilbertienne dans le prolongement de sa thèse. Il reçut le prix Ostrowski 1989 (premier récipiendaire) et le prix Steele 1994 de l'American Mathematical SSociety.

 Ce mathématicien est principalement connu pour avoir démontré (1984) la conjecture de Bieberbach qui résistait depuis 68 ans. De Branges annonça en 2004 avoir réussi à prouver l'hypothèse de Riemann, sujet sur lequel il travaillait depuis les années 1970 en liaison avec la conjecture, mais le raisonnement s'avéra malheureusement erroné.

»  Koebe

   Pour en savoir plus :

  1. Home page, Louis de Branges de Burcia : https://www.math.purdue.edu/people/bio/branges/Home

  2. Encyclopedic Dictionary of Mathematics (EDM), volume 2, §438, Univalent and multivalent functions
    Éd. MIT Press Cambridge (Massachusetts) et London (England), 1993.

  3. Démonstration de la conjecture de Biberbach par Joseph Oesterlé (Séminaire Bourbaki, Juin 1985) :
    http://archive.numdam.org/article/SB_1984-1985__27__319_0.pdf

  4. La conjecture de Bieberbach (preuve cas n = 2 et n = 3), fonction de Koebe, par Émilie Guillouzic & Fabien Kütle (univ. Paris-Sud) :
    https://www.math.u-psud.fr/~auvray/memoireEGFK.pdf

  5. The Riemann hypothesis, par Louis de Branges :
    https://www.math.purdue.edu/~branges/proof-riemann-2017-04.pdf

  6. Function theory of one complex variable, par Robert Greene et Steven Krantz, sur Google Livres, pages 386 et suivantes  :
    https://books.google.fr/books?id=u5vhseYCcqkC

  7. De Branges's theorem sur Wikipedia.en : https://en.wikipedia.org/wiki/De_Branges's_theorem


Audin Maurice  Neveu
© Serge Mehl - www.chronomath.com