ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

JONES William, anglais, 1675-1749

  On ne confondra pas William Jones avec le mathématicien néozélandais contemporain Vaughan Jones !

Mathématicien autodidacte connu pour avoir écrit (1706) un manuel de mathématiques élémentaires : Synopsis Palmariorum Matheseos, or a new introduction to the mathematics, où il utilisa la lettre grecque π, pour désigner le fameux quotient L/D de la circonférence L d'un cercle à son diamètre D.

π est la première lettre du mot grec περιμετρoν (périmêtron) = contour, périmètre.  Cette notation sera définitivement adoptée grâce à l'usage systématique qu'en feront Euler et Lambert. Toutefois, cet usage était déjà présent dans le Trigonometria d'Oughtred, publié en 1657.

On trouve dans ce traité le calcul approché de π avec une centaine de décimales exactes. Les travaux de Euler et de Lambert annonceront la fin des incertitudes sur ce nombre dont on montrera qu'il est irrationnel (Lambert, 1761) et transcendant (Lindemann, 1882).

Également navigateur, William Jones s'est illustré dans l'art de la navigation dans un remarquable traité fondé sur la trigonométrie plane et sphérique publié en 1702 : A new compendum of the whole ar of practical navigation. On y trouve en particulier des exemples de résolution de triangles et des tables fort précises à 10-6 près des lignes trigonométriques sinus, tangente et sécante (1/cos) ainsi que leurs logarithmes.

En calcul différentiel, il sera un partisan des idées de Newton dans sa conception de la notion de différentielle (et des fluxions), s'opposant ainsi à celle de Leibniz.

  Métius                 Calcul de 1000 décimales de π :

      π selon Archimède , π selon Gregory , π selon Machin , π selon de Cusa

Autres calculs de π dans ChronoMath :

Pour en savoir plus :

  1. A new compendum of the whole ar of practical navigation, par W. Jones (1702), sur Google Livres (en anglais) :
    https://books.google.fr/books?id=Gm9bAAAAQAAJ
  2. Le fascinant nombre π, Jean-Paul Delahaye - Ed. Belin
  3. Autour du nombre π, Pierre Eymard, Jean-Pierre Lafont - Ed. Hermann


Grandi  Riccati
© Serge Mehl - www.chronomath.com