ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

FATOU Pierre, français, 1878-1929

A sa sortie de l'École normale supérieure, Fatou prépare et obtient l'agrégation de mathématiques (1901). Un poste d'astronome adjoint à l'observatoire de Paris lui est confié et il entreprend une thèse de doctorat en mathématiques qu'il soutient à Stockholm en 1906 devant Painlevé et Borel  sur les fonctions d'une variable complexe, Séries trigonométriques et séries de Taylor, utilisant les résultats récents de la théorie de la mesure.

Fatou poursuivit des travaux sur l'intégration au sens de Lebesgue. Ses recherches en analyse complexe sur l'itération des fonctions rationnelles (1910), conduisant aux objets fractals, seront complétés par Julia. à ce propos, ce dernier remporta le Grand prix de l'Académie des sciences (1918) après une polémique incriminant Fatou et Montel portant sur la paternité des résultats trouvés.

Julia et la notion d'itération de fonctions rationnelles complexes :           Benoît Mandelbrot

Théorème (ou lemme) de Fatou :

Dans le cadre de l'intégrale de Lebesgue, ce résultat concerne le passage à la limite dans l'intégrale supérieure d'une suite de fonctions positives mesurables et permet de démontrer le théorème de convergence dominée, également dit de Fatou-Lebesgue.

 Lebesgue , Levi

 Pour en savoir plus :


Dehn   Fréchet
© Serge Mehl - www.chronomath.com