ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

NEVEU Jacques, belge, 1932-2016

Source biographique : Hommage à Jacques Neveu sur le site du CNRS :
 http://www.cnrs.fr/insmi/spip.php?article1748.
 Portrait :  Jacques Neveu (à droite) en compagnie de Laurent Schwartz à Erlangen (1970).
 Source :
Oberwolfach Photo Collection (MFO)

Jacques Neveu fit toute sa carrière en France. Sa thèse de doctorat, dirigée par Robert Fortet (1955), intitulée Étude des semi-groupes de Markov, portait sur la théorie moderne des probabilités basée sur la théorie de la mesure. Avec Paul-André Meyer et Paul Lévy, on le considère comme un des fondateurs de l'école française moderne des probabilités.

Professeur à Paris (Jussieu) et à l'École polytechnique, ses cours étaient d'une rare limpidité, tout comme ses Bases mathématiques du calcul des probabilités, parues aux Éditions Masson (1964), préfacées par Fortet. En 1967, il reçut le prix Francoeur 1942, un prix de l'Académie des sciences encourageant les jeunes chercheurs en mathématiques.

En 1980, Neveu prend la direction du Laboratoire de probabilités de Jussieu (LPMA). En 1991, il crée le groupe Modélisation Aléatoire et Statistique (MAS), rattaché à la SMAI (Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles).

Prix Jacques Neveu :   

Mis en place en 2008 par le MAS et la SMAI, ce prix annuel d'un montant de 1000 € récompense des travaux de thèse soutenus en France en probabilités ou statistique, les récipiendaires (deux au plus) pouvant être de nationalité française ou étrangère.


Pour en savoir plus :


Apéry   Shannon
© Serge Mehl - www.chronomath.com