ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

TANNERY Jules, français, 1848-1910

On ne le confondra pas avec Paul Tannery, frère ainé de Jules (1843-1904), ingénieur polytechnicien (promotion 1863), philosophe, historien des sciences, professeur au collège de France, auteur de nombreux mémoires, sur les mathématiques en particulier, puisqu'il édita les œuvres de Diophante, de Fermat, de Mersenne ainsi que des analyses de  la pensée de Descartes tant en philosophie qu'en mathématiques.

Après de brillantes études secondaires à Caen, Tannery entre, classé premier, à l'École normale supérieure où trois de ses professeurs furent Bouquet, Hermite et Puiseux.

Professeur agrégé de mathématiques (1869), premier de sa promotion, il enseigna au lycée de Rennes puis de Caen.

Tannery rejoint l'ENS en 1872 et soutient devant Hermite sa thèse de doctorat (1874) sur les Propriétés des intégrales différentielles linéaires à coefficients variables. Successivement professeur de mécanique à la Sorbonne, sous-directeur des études à l'ENS (1884), professeur de calcul différentiel et intégral (1903), Tannery sera élu à l'Académie des sciences en 1907.

On doit à Tannery des études sur les fonctions elliptiques et leurs périodes, une théorie des fonctions analytiques. Son Introduction à la théorie des fonctions d'une variable (1886) eut une grande audience. Il fut l'éditeur du Bulletin des sciences mathématiques en collaboration avec Darboux, Picard et Hoüel.


 Pareto  Frobenius
© Serge Mehl - www.chronomath.com