ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

PARETO Vilfredo Frederico, italien, 1848-1923

Source portrait : http://www.bolender.com/Sociological Theory/Sociological Theorists.htm
Éléments biographiques : même source / Robert des noms propres / Larousse du XXè siècle

Né à Paris, de mère française, Vilfredo Pareto fit ses études supérieures à Turin au retour de sa famille en Italie. Diplômé de l'Institut polytechnique de Turin, titulaire d'une thèse sur l'élasticité des corps solides, sa carrière est tout d'abord celle d'un ingénieur. Il contribua à la construction des chemins de fer italiens Physicien et, après une charge de surintendant des mines, il se tourne vers l'économie, la sociologie et la statistique et s'installe en Suisse.

Pareto enseigna l'économie politique à Lausanne où il succéda à Léon Walras (économiste français, 1834-1910) en 1892. Ce dernier, avec son père Antoine Auguste (1800-1866) et Cournot fut un des pionniers dans la volonté d'établir des lois mathématiques régissant certains phénomènes économiques (économétrie), voire sociaux : théorie de l'optimum économique. Pareto se voit confier en 1912 la chaire de sociologie de l'université de Lausanne.

On lui doit en particulier un Cours d'économie politique (1896, 1906)  et des essais à vocation plus politique comme Le péril socialiste (1900), Les systèmes socialistes (1902).

A noter que plus récemment, en France, l'économiste et mathématicien Gérard Debreu reçut le prix Nobel d'économie (1983) pour ses travaux en théorie économique (théorie de l'équilibre général).

Loi de Pareto :

Cette loi statistique, tout à fait empirique, exprime que dans une société donnée et pour période donnée, le nombre N de contribuables de revenu r est une fonction puissance décroissante de ce revenu. C'est dire qu'il existe deux réels strictement positifs a et k tels que :

 

Exercice d'application de cette loi :

 Pour en savoir plus :


Henry  Tannery
© Serge Mehl - www.chronomath.com