ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

BOUQUET Jean-Claude, français, 1819-1885

A sa sortie de l'École normale supérieure, Bouquet se distingue par une thèse de doctorat sur le calcul des variations (1841). Il enseignera à ladite École puis sera nommé (1873) professeur à la Sorbonne sur une chaire de mécanique rationnelle jusqu'en 1884.

En collaboration avec son compatriote et ami Charles Briot, dès 1853, ses travaux principaux portèrent sur les fonctions elliptiques (Théorie des fonctions doublement périodiques, 1859) qu'initia Fagnano, afin de transposer à ces fonctions les résultats de Cauchy relatifs aux fonctions holomorphes. Il fut élu à l'Académie des sciences en 1875.

C'est dans leur Théorie des fonctions doublement périodiques, édition de 1875, que Bouquet et Briot rebaptisèrent holomorphes (du grec holo = entier et morphê = forme) les fonctions que Cauchy avait appelées synectiques : du grec sunektikos = compréhensif, en ce sens que ce sont les "bonnes" fonctions complexes : finies, continues, de dérivée finie et continue et admettant une seule image dans un contour adéquat.

  La notion de fonction doublement périodique , fonctions holomorphes et  méromorphes        

  Pour en savoir plus :


Bonnet  Serret
© Serge Mehl - www.chronomath.com