ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

KALMÁR László, hongrois, 1905-1976

Source biographique : CDSB, Concise Dictionary of Scientific Biography

Né à Edde, Kalmár étudia les mathématiques et la physique à l'université de Budapest entre 1922 et 1927. Après l'obtention de son doctorat, il obtint un poste d'enseignement des mathématiques à l'université de Szeged (au sud de la Hongrie), qu'il conserva jusqu'à sa retraite, un an avant sa mort.

Son nom nous est resté pour évoquer des travaux fondamentaux en logique mathématique : nouveaux concepts de calculabilité effective et de décidabilité, en collaboration avec sa compatriote Rózsa Péter.

Dans ce domaine de recherches fondamental, rattaché à de la philosophie des sciences, qui débuta suite aux premières contradictions nées, au début du 20è siècle de la théorie des ensembles de Cantor et qui sema le doute pendant plus de 30 ans, Kalmár s'ingénia à généraliser et démontrer  le théorème d'incomplétude de Gödel.

Kalmár intervint également pour promouvoir l'introduction des langages informatiques et l'usage des calculateurs électroniques pour lesquels les algorithmes rencontrés s'immiscent et s'avèrent liés aux difficiles problèmes du bien-fondé des théories mathématiques : consistance et indécidabilité.

Métamathématique :              Fonctions calculables et fonctions récursives :

  Russel , Cohen


  Pour en savoir plus :


Ehresmann   Rózsa Péter
© Serge Mehl - www.chronomath.com