ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

AL-BATTANI (Albatenius), persan, vers 858-929

Astronome, surnommé le Ptolémée arabe, ce savant renommé prit le nom de sa ville natale, Battan, proche d'Harran (anciennement Carrhe) en l'actuelle Turquie (sud Anatolie), et s'installa à Bagdad puis en Syrie où il fonda l'observatoire astronomique de Rakka (sur l'Euphrate). Il mourut à Damas (929). En occident, son nom fut traduit Albategni et latinisé, Albatenius.

Mathématiques arabes :

Al-Battani étudia avec précision les phases de la Lune et améliora de nombreux résultats astronomiques connus depuis Ptolémée. Il imposa l'usage des demi-cordes pour la mesure d'un angle (utilisées auparavant par Al Khwarizmi) emprunté aux astronomes indiens (Aryabhata tout particulièrement) en remplacement des cordes de cercles utilisées depuis Ptolémée.

Un siècle plus tard, Abu al-Wafa et Al-Biruni utiliseront un cercle de rayon 1, ce qui correspond à notre sinus actuel (et au cercle trigonométrique).

L'œuvre d'Al-Battani a été rééditée en latin dans De la science des astres au 16è siècle avec des commentaires de Regiomontanus à qui l'on doit d'ailleurs le terme sinus (du latin signifiant pli, cette heureuse acception, eu égard à la forme de la sinusoïde, étant le fruit d'une mauvaise traduction).

Usage des demi-cordes dans les premiers temps de la trigonométrie : 


Harran, ruines de l'ancienne université. source : www.tanga.com, portail du voyage et du tourisme.

Fonctions sinus & cosinus :        


Abu-Kamil  Gerbert d'Aurillac
© Serge Mehl - www.chronomath.com