ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

BABBAGE Charles, anglais, 1792-1871

Fils d'un banquier, brillant étudiant à l'université de Cambridge (Angleterre), Babbage se spécialise en analyse fonctionnelle et sera à 24 ans membre de l'illustre Royal society.

Savant universel, professeur de mathématiques à Cambridge , il s'intéressa à la logique et à ce que l'on appelle de nos jours la recherche opérationnelle : il inventa (1834) un calculateur automatique (analytical engine = machine analytique) à bandes perforées, inspiré des machines à tisser Joseph Jacquard (1752-1834) pour définir la forme des motifs appliqués aux tissus.

En fait, le calculateur fut qualifié de machine virtuelle car, de par sa complexité, il ne put être finalisé du vivant de Babbage eu égard aux techniques industrielles de son époque. D'autant que Babbage fit le choix du système décimal et de calculs à 40 décimales (!) intégrant les fonctions élémentaires, d'où des systèmes mécaniques complexes (roues dentées à 10 positions comme pour la machine de Pascal).

Lors d'un congrès à Turin (1840) Babagge expose ses idées ( réf.1) attirant l'attention de la comtesse Ada Augusta Byron, comtesse de Lovelace, laquelle exposera (1843), avec succès et à la main, le déroulement d'un algorithme de la machine analytique pour le calcul des nombres de Bernoulli.

En 1900, l'ingénieur espagnol Torres Quevedo (1852-1936) reprend le principe de ses travaux en construisant effectivement la machine commandée par une machine à écrire électromécanique. Babbage s'inscrit comme un précurseur des machines à calculer automatiques (dont le programme était codé au moyen d'une bande perforée) et de ce qui sera la cybernétique de Norbert Wiener.

Recherche opérationnelle :                    Chronique des PC (Personal Computer) :  

  Rappelons que le premier ordinateur électromécanique fut conçu par le mathématicien et informaticien américain Howard H. Aiken et réalisé par IBM (1943) en s'inspirant des plans et des idées de Babbage et de Ada Byron : c'est le fameux Mark 1. L'ENIAC (Electronic Numerical Integrator and Calculator) lui succédera en 1946 : 30 tonnes sur 140 m2... L'apparition du transistor, dès 1948, va alléger et accélérer les nouvelles machines.

  Turing , Von Neumann , Couffignal
 

Pour en savoir plus :

 


Peacock  Ohm
© Serge Mehl - www.chronomath.com