ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

PEACOCK George, anglais, 1791-1858

Fils de Pasteur, instruit par son père, George Peacock entame des études supérieures à Richmond et au Trinity College de Cambridge où il rencontra Babbage qui devint son ami.

Assistant puis professeur de ce collège réputé d'Angleterre, Peacock tentera d'imposer, s'opposant aux fluxions de Newton, les idées du calcul différentiel selon Leibniz en promouvant avec son ami, et le déjà renommé astronome John Herschel, le traité de Lacroix sur ce vaste et fondamental sujet. Les trois jeunes scientifiques créèrent alors (1815) l'Analytical Society.

John Frederick William Herschel (1792-1871) est le fils de Friedrich Wilhelm Herschel (1738-1822), d'origine allemande, astronome à qui l'on doit en particulier la découverte d'Uranus en 1781. John mathématicien, également astronome, fut correspondant et associé étranger de l'Académie des sciences,

Mais c'est surtout à l'algèbre que Peacock s'est intéressé : en 1830, il publie un premier traité d'algèbre tendant à reconstruire l'arithmétique et l'algèbre (nombres négatifs et nombres complexes en particulier) sur des bases logiques rigoureuses où il parle déjà de propriétés fondamentales comme l'associativité, la commutativité et la distributivité des opérations.

Toutefois, et étonnamment, pour Peacok, les nombres négatifs n'ont toujours pas un statut de nombre à part entière. Cette reconnaissance sera effective après les travaux de Gauss. Son approche annonce les recherches (et les doutes) sur les fondements des mathématiques dont Whitehead s'inspirera au tout début de ses travaux.

 Pour en savoir plus :


Möbius   Babbage
© Serge Mehl - www.chronomath.com