ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

LIONS Pierre-Louis, français, 1956-                 Médaille Fields 1994

Sources biographiques et travaux :  Collège de France , Encyclopædia Britannica

Pierre-Louis Lions est le fils de Jacques-Louis. Ancien élève du lycée Louis le Grand (Paris) et de l'École Normale Supérieure, il soutient sa thèse de doctorat en 1979 (université Paris VI, Pierre & Marie Curie), Sur quelques classes d'équations aux dérivées partielles non linéaires et leur résolution numérique, portant sur ce qu'il appela les solutions de viscosité des équations d'Hamilton-Jacobi.

Cette même année 1979, Lions sera attaché de recherche au CNRS, puis professeur a l'université de Paris-Dauphine (Paris-IX) en 1981 et maître de conférences a l'École polytechnique (1984).

Conseiller auprès du Commissariat à l'énergie atomique, à l'INRIA (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique), à la CISI-Ingeniérie et directeur, depuis 1991, au Ceremade (Centre de Recherche en Mathématiques de la Décision) sis en l'université de Paris-Dauphine, Pierre-Louis lions est professeur à l'École polytechnique et, depuis 2002, professeur au Collège de France, titulaire de la chaire Équations aux dérivées partielles et applications.

L'un des résultats les plus remarqués de ses recherches mathématiques est le travail qu'il a mené (1989) en collaboration avec le mathématicien américain Ronald J. Diperna sur les équations de Boltzmann, un sujet cher à Cédric Villani, décrivant l'évolution d'une atmosphère raréfiée dont le domaine mathématique recouvre les singularités d'équations non linéaires aux dérivées partielles, la mécanique des fluides (théorie cinétique des gaz) et la théorie du contrôle.

Pour ces travaux, il obtient une des quatre médaille Fields 1994 (avec le français J.-C. Yoccoz, le belge J. Bourgain et le russe E. Zelmanov), ce qui lui vaut son élection à l'Académie des sciences de Paris en octobre de la même année. Pierre-Louis Lions est également lauréat de nombreux prix comme celui d'IBM pour les mathématiques (1987).


Pour en savoir plus :


Zelmanov  Yoccoz
© Serge Mehl - www.chronomath.com