ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

GORDAN Paul Albert, allemand, 1837-1912

Source biographique : Encyclopædia Universalis / CDSB

D'abord comptable, employé de banque, Gordan se lance dans des études de mathématiques en 1855, en particulier à Berlin, où Kummer fut un de ses professeurs.

Après sa thèse de doctorat (1862) intitulée la géodésie sur les sphéroïdes, dirigée par Jacobi, il séjourna une année à Göttingen où sa rencontre avec Riemann fut déterminante pour la suite de ses travaux. A l'invitation de Clebsch, il enseigna à Giessen. En 1874, il fut nommé à Erlangen où enseignait Klein, poste qu'il conserva jusqu’à sa retraite en 1910.

S'appuyant sur les avancées de Riemann, Gordan publia, en collaboration avec Clebsch, un important traité sur les courbes abéliennes (généralisation des courbes et intégrales elliptiques) qu'il applique à la théorie des courbes algébriques.

Avec son ami Klein, Gordan étudia les équations des 5ème et 6èmes degré en liaison avec la théorie galoisienne des groupes finis. Gordan se spécialisera en géométrie algébrique et la théorie des invariants, entamée par Klein avec son célèbre programme d'Erlangen.


Meray  Jordan
© Serge Mehl - www.chronomath.com