ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

ENRIQUES Federigo, italien, 1871-1946

Après des études à Pise et à Rome, où il suivit les cours de Cremona, Enriques enseigna les géométrie projective et descriptive à Bologne avant d'obtenir, sur concours à 25 ans, une chaire de géométrie à l'université de Bologne qu'il ne quitta qu'en 1922 pour Rome.

En cette fin du 19è siècle, il fut, avec son beau-frère Castelnuovo, un des fondateurs de ce qu'on appela l'École italienne de géométrie algébrique dont on peut considérer le français Chasles comme le principal initiateur.

Philosophe et historien des sciences, Enriques publia de nombreux traités dont Leçons de géométrie projective (1894), Les problèmes de la science (1906), Leçons sur la théorie géométrique des équations et des fonctions algébriques (4 volumes, 1915-1934), Histoire de la logique (1921), Les surfaces algébriques et leur classification, en collaboration avec Castelnuovo (posthume, 1949).

Notions élémentaires de géométrie projective :            Max Noether , Godeaux , Zariski , Samuel

Pour en savoir plus :

  Leçons de géométrie projective,  F. Enriques - Éd. Jacques Gabay
  Ouvrages numérisés de F. Enriques :
   -   http://www.numdam.org/numdam-bin/recherche?au=Enriques&format=short
   - 
 http://www.archive.org/search.php?query=Enriques%20federigo
  Sur les surfaces d'Enriques : un mémoire de DEA de Guillaume Lafon, http://www.normalesup.org/~glafon/maths/memoire_DEA.pdf


Borel  Galerkin
© Serge Mehl - www.chronomath.com