ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

POLYA George, américain, 1887-1985

Après des études à Bucarest, ce mathématicien d'origine hongroise parcourt l'Europe où il côtoie les sommités mathématiques de l'époque à Göttingen (Allemagne), Zurich (suisse) et Cambridge (Angleterre) dont Hilbert, Weyl et Hardy et Littlewood.

Ces rencontres seront les sources de ses recherches en théorie des nombres (Inequalities, en collaboration avec Hardy et Littlewood, 1934), combinatoire (théorie de Polya), calcul des probabilités (distribution de Polya), analyse complexe, physique mathématique (étude mathématique des capacités électrostatiques), astronomie

Polya s'installa aux Etats-Unis (1940) et enseigna à l'université de Princeton. Il fut correspondant de l'Académie des Sciences.

  On lui doit une formulation complète (1920) du célèbre théorème de la limite centrale ou théorème central limite (central limite theorem), l'appellation est de lui mais le théorème fut introduit bien auparavant :

Laplace et le théorème central limite  :

  En théorie additive des nombres, il apporta sa contribution à la solution du problème des partitions, un problème ardu d'analyse combinatoire qui fut au centre des recherches de Ramanujan et Hardy au début du 20è siècle.

  En mathématiques élémentaires, Polya publia des ouvrages à vocation pédagogique sur la résolution de problèmes comme : How to solve it  : a new aspect of mathematical method (Princeton University Press, 1945). La version française Comment poser et résoudre un problème, parue chez Dunod en 1965 fut rééditée par Jacques Gabais en 1994.


 Pour en savoir plus :

  1. How to solve it : la seconde édition de Princeton University Press (1973) est en ligne à cette adresse :
    https://notendur.hi.is/hei2/teaching/Polya_HowToSolveIt.pdf
  2. Problème des partitions, par Ahmet Abdik, séminaire Delange-Pisot-Poitou (1960-61) :
    http://www.numdam.org/article/SDPP_1960-1961__2__A13_0.pdf


Godeaux  Nikodym
© Serge Mehl - www.chronomath.com