ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

ATIYAH Michael Francis, anglais, 1929-       Médaille Fields 1966

D'origine libanaise par son père Edward Atiyah, romancier et historien, Michael Atiyah fit ses études primaires et secondaires au Soudan et en Egypte. Il étudia ensuite à l'université de Cambridge (Angleterre) et obtint sa thèse de doctorat en 1955 sous la direction de William Hodge, intitulée Some applications of topological Methods in algebraic geometry.

Après une année passée à l'Institute for advanced Study de Princeton, il revient en Angleterre et occupe de nombreux postes universitaires principalement à Oxford et au Trinity College de Cambridge. Professeur honoraire à l'université d'Edimbourg depuis 1997, il présida les plus grandes institutions mathématiques de Grande-Bretagne (Royal Society, London mathematical societyt, Isaac Newton Institute, ...) et est membre d'un grand nombre d'académies à travers le monde.

Cofondateur avec Friedrich Hirzebruch de la K-théorie attachée à la topologie algébrique, faisant suite aux premiers résultats de Grothendieck en ce domaine, son nom est attaché au théorème de l'indice pour les opérateurs elliptiques (1963, réf. 3).

C'est quoi la K-théorie ? :

Ses travaux, d'une richesse incomparable, portent en outre sur la géométrie différentielle, les variétés complexes, les systèmes différentiels, la topologie des nœuds, la physique théorique (résolution des équations de Yang-Mills en théorie quantique des champs, théorie de jauge, réf. 5&6).

Récipiendaire d'une des quatre Médaille Fields 1966 avec Grothendieck (France), Paul J. Cohen (U.S.A) et Stephen Smale (U.S.A), Atiyah reçut le Prix Abel 2004.


Michael Atiyah, mathematician sur WEB of STORIES

Sergueï P. Novikov


 Pour en savoir plus :

  1. L'oeuvre de Michael F. Atiyah par Henri Cartan (in Fields Medallists' Lectures) :
    https://books.google.fr/books?id=q6eSjV-0egUC&pg=PA105&lpg=PA105&dq=#v=onepage&q&f=false
  2. Éléments biographiques sur la page The Nature of space (résumant une conférence de M. Atiyah :
    http://online.kitp.ucsb.edu/plecture/atiyah/ (univ. Californie).
  3. Théorème de l'indice par Ph. Durand (CNAM) :
    http://maths.cnam.fr/IMG/pdf/Materiel-demonstration_th_indice_Atiyah.pdf,
  4. Théorème de l'indice (in Fields Medallists' Lectures) :
    https://books.google.fr/books?id=q6eSjV-0egUC&pg=PA107&lpg=PA107&dq=Indice+des+opérateurs+elliptiques+...
  5. Yang-Mills Millenium Prize Problem : http://www.claymath.org/millennium-problems/yang–mills-and-mass-gap
  6. Théorie de jauge, équations de Yang-Mills (univ. Laval, Canada) : http://feynman.phy.ulaval.ca/marleau/pp/05jauge/index.html
  7. Le mémoire de M. Atiyah sur les variétés complexes de Thom (1960), Thom complexes :
    http://www.maths.ed.ac.uk/~aar/papers/atiyahthom.pdf


Malgrange  Bruhat
© Serge Mehl - www.chronomath.com