ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

RUFFINI Paolo, italien, 1765-1822

Physicien et médecin, Paolo Ruffini fut aussi professeur de mathématiques à Modène (Modena, Italie). Il s'attaqua aux équations algébriques de degré au moins égal à cinq, équations de la forme :

P(x) = 0  où P est un polynôme de degré supérieur à 4

et conjectura l'impossibilité de les résoudre par radicaux (Théorie générale des équations dans laquelle il est démontré l'impossibilité de la solution algebrique de l'équation générale de degré supérieur à quatre, 1799) confirmant les résultats de Lagrange et annonçant les travaux définitifs d'Abel et surtout de Galois sur ce sujet avec la théorie des groupes de substitution.

    Dans la recherche des solutions d'une équation polynomiale, la locution résolution par radicaux signifie l'existence d'un algorithme permettant, par un calcul purement algébrique utilisant l'extraction de racines carrées, cubiques, quatrième,..., l'obtention d'au moins une solution de l'équation. L'équation du second degré ax2 + bc + c admet un algorithme général de résolution par radicaux :

 

Partie 1 : https://books.google.fr/books?id=XekSAQAAMAAJ
Partie II : https://books.google.fr/books?id=B5ktAQAAMAAJ


Étude de la résolution des équations du :  Premier degré  |  Second degré  |  Troisième degré  |  Quatrième degré


Pfaff  Farey
© Serge Mehl - www.chronomath.com