ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

PINCHERLE Salvatore, italien, 1853-1936

Salvatore Pincherle Sources : portrait : www.mathematik.de ,
                         biographie : CDSB &
Società Italiana di Storia delle Mathematice

Né à Trieste (à l'époque sous la dominance autrichienne), Pincherle fit ses études secondaires en France. De retour en Italie (1869), il fit ses études supérieures à l'École normale supérieure de Pise où il fut l'élève de Dini et Betti. Il fut professeur au lycée à Pavie de 1874 à 1877, année où il obtint une bourse pour compléter ses études à Berlin auprès de Weierstrass.

C'est ainsi qu'il se tourne vers la théorie des fonctions analytiques et l'analyse fonctionnelle dont son compatriote Volterra sera à la même époque un des grands bâtisseurs. Il remporte sur concours la chaire de professeur de calcul infinitésimal à l'université de Palerme (1880) et, l'année suivante, il est nommé à Bologne où il termina sa carrière. Il fut le fondateur (1922) et le premier président de l'Union Mathématique Italienne (Unione Matematica Italiana).

Des résultats concernant les équations intégrales (1885) portent son nom, comme celles d'inconnue f de la forme :

On lui doit aussi des résultats relatifs à la convergence de la transformée de Laplace. Concernant les équations intégrales, on pourra consulter la page consacrée à Volterra et les liens proposés. Le cours de Volterra (1913), édité en français est tout particulièrement remarquable.

 Volterra et la notion d'équation intégrale :                  Abel , Fredholm


Pour en savoir plus :


Lindemann  Ricci-Curbastro
© Serge Mehl - www.chronomath.com