ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

MASCHERONI Lorenzo, italien, 1750-1800

Ordonné prêtre à 17 ans, l'abbé Mascheroni enseigna la physique et les mathématiques au séminaire de Bergame (Bergamo, Lombardie). En 1786, il obtint un poste d'enseignement d'algèbre et de géométrie à  l'université de Pavie.

Lors de la campagne d'Italie (1797), le général Bonaparte rencontra Mascheroni et fut grandement impressionné par ses connaissances.

La même année, dans un traité intitulé Geometria del compasso (Géométrie du compas), il prouve que :

Toute construction à la règle et au compas peut être exécutée à l'aide du seul compas

Il faut comprendre là qu'une droite ou un segment sera dit construit si l'on a réussi à construire deux de ses points. Un point étant construit en tant qu'intersection de deux arcs de cercles.

Un problème pas vraiment simple :

Construire au seul compas le milieu M d'un segment [AB]

Solution :

Mohr, au siècle précédent s'était intéressé à ce type de construction. Steiner, au 19è siècle, énonça également un résultat intéressant relatif à la règle seule :

Toute construction à la règle et au compas peut être exécutée à l'aide de la règle seule à condition
qu'un cercle soit tracé au préalable dans le plan de la figure.

Constante d'Euler-Mascheroni :

Il s'agit en fait de la constante :

C = lim [ (1 +1/2 + 1/3 + ... + 1/n) - ln n

appelée plus communément constante d’Euler et parfois notée γ. Sa valeur est sensiblement

0,57721566490153286060...

Mascheroni calcula les 32 premières décimales de cette constante qu'il publia dans un recueil intitulé Adnotationes ad calculum integrale Euleri (1790).

 
Étude théorique et calcul sur tableur de la constante d'Euler-Mascheroni :

 Pour en savoir plus (constructions règle seule / compas seul) :


L'Huillier  Legendre
© Serge Mehl - www.chronomath.com