ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

LA HIRE Philippe de-, français, 1640-1718                               
  
Jean Racine (1639-1699), dramaturge français, a 1 an

Architecte à la cour (sous Colbert et Louvois), astronome, physicien, fils du peintre Laurent de La Hire (1606-1656) à qui l'on doit de nombreux tableaux dont Saint François et La descente de croix (musée du Louvre), Philippe fut lui même un peintre talentueux. Professeur au collège de France, il sera élu à l'Académie des sciences en 1678). Ses deux fils furent également académiciens l'un en astronomie (1694), l'autre en botanique (1710).

Il fut élève de Desargues et ses travaux portent exclusivement sur les coniques du point de vue projectif où, développant les notions de pôles et de polaires, il précise des propriétés harmoniques proches de l'homologie : Sectiones conicae in novem libros distributae (1685). Dans ce traité, La Hire fait état du cercle, dit de Monge, également dit orthoptique : ensemble des points d'où l'on voit une ellipse sous un angle droit.

La Hire écrivit de nombreux ouvrages dont deux mémoires : l'un sur les épicycloïdes (1694), l'autre sur les conchoïdes (1708) et montrant, en particulier, l'usage que l'on peut en faire mécaniquement (transmission de mouvement, engrenages).

Mouche de La Hire :

Tout point (une mouche, par exemple...) d'un cercle de rayon r roulant sans glisser à l'intérieur d'un cercle de rayon 2r, décrit un diamètre de ce dernier. Ce lieu géométrique est un cas particulier (dégénéré) d' hypocycloïde.

Animation :Étude des hypocycloïdes et autres trochoïdes :


Gregory  Mohr
© Serge Mehl - www.chronomath.com