ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

CHRISTOFFEL Elwin Bruno, allemand, 1829-1900

Source biographique/ portrait :  CDSB , Université de Hambourg

Christoffel étudia à Berlin où Dirichlet fut un de ses professeurs. Sa thèse de doctorat en mathématiques appliquées, portant sur la propagation des ondes électriques, fut supervisée par Kummer (1856).

Professeur à Berlin puis à l'Institut Polytechnique de Zürich, il obtint une chaire à Strasbourg (1872), poste qu'il occupa jusqu'à sa retraite en 1892. Éminent professeur, ses domaines de recherche furent très variés en mathématiques pures et appliquées.

Après les premiers travaux de Poisson, et dans le cadre des équations aux dérivées partielles présentant des solutions discontinues, on lui doit (1877) une étude des ondes de choc que l'autrichien Ernst Mach (1838-1916) complètera avec l'introduction du célèbre mur du son.

Le mur du son sur le site Salem Lycée :

Christoffel compléta l'étude des fonctions θ, initiées par Jacobi, et s'intéressa aux transformations conformes du plan complexe (conservant les angles et l'orientation).

Dans un traité de 1869, A propos de la transformation des expressions différentielles homogènes du second ordre (über die Transformation der homogenen Differentialausdrücke zweiten Grades), Christoffel apporta des symboles nouveaux portant aujourd'hui son nom et qui trouvèrent leur application dans le cadre du calcul tensoriel et de la théorie de la relativité générale (espace temps et calcul tensoriel).

Pour en savoir plus :


Cremona  Dedekind
© Serge Mehl - www.chronomath.com