ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

Inde ancienne                  Chine ancienne


  Le Tadj Mahal (Agra, Inde) : Tombeau de Mumtaz-i-Mahal, épouse de l'empereur moghol des Indes, Shah Jahan (1582-1666)

L'histoire de l'Inde ne nous est vraiment connue qu'à partir du 6è siècle avant J.-C., époque correspondant à l'invasion des perses dirigée par Darius Ier et commentée par Hérodote. Cette contrée est ensuite conquise sur Darius III par Alexandre le Grand mais son emprunte reste faible. A la mort de ce dernier, l'Indien Chandragoupta, un proche d'Alexandre, fonde la première grande dynastie : les Mauraya.    

L'Inde subira les invasions musulmanes -au nord et principalement au 12è siècle et 16è siècle- qui engendrèrent les puissants empires des Grands Mohgols (Shah Jahan, Akbar, descendants des Mongols) et la culture indo-musulmane, symbiose de l'islam et de l'hindouisme.

La numération décimale indienne, l'invention du zéro :

La mathématique indienne (on dit souvent hindoue , car elle était plus particulièrement étudiée par les religieux) se manifeste brillamment dès le 5è siècle avec Aryabhata notamment, et apparaît indépendante de celle des grecs.

Leur numération est décimale, dix chiffres, 1 à 9 complétés par le célèbre zéro, et positionnelle : la position d'un chiffre dans l'écriture d'un nombre exprime la puissance de 10 présente et le nombre de fois qu'elle intervient. L'absence d'une puissance était signifiée par un espace, puis, au 7ème siècle par un petit rond... : c'est le zéro. 

A noter que le système sexagésimal (base 60) des Babyloniens utilisait également un zéro implicite au moyen d'un espace entre les symboles, ce qui entretenait une certaine ambiguïté que seul le contexte permettait de lever.

C'est à Brahmagupta que l'on attribue l'invention de ce zéro que l'Occident adoptera, transmis par les Arabes (Maures) lors de leurs invasions en Andalousie (sud de l'Espagne : royaume arabe de Grenade, califat de Cordoue). Brahmagupta énonça même la règle des signes relative à la multiplication.

En savoir plus sur les systèmes de numération :                     Gerbert d'Aurillac

  Deux autres grands mathématiciens indiens : Bhaskara , Ramanujan

 Pour en savoir plus :


Babylone   Chine
© Serge Mehl - www.chronomath.com