ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

BIANCHI Luigi, italien, 1856-1928

Source portrait et extraits biographiques SISM (Società Italiana di Storia delle Matematiche)

Après des études de mathématiques à l'École normale supérieure de Pise, dont il est diplômé en 1877 sous la houlette de Betti et Dini, Bianchi se rend en Allemagne, à Munich en particulier, où, s'intéressant aux groupes de transformations initiés par Lie, il suivit les cours de Klein. De retour à Pise, il enseignera à l'École normale supérieure avant d'obtenir une chaire de géométrie à l'université (1886).

Ses travaux portèrent en théorie des nombres et, principalement, sur la géométrie différentielle dont il publie un premier et important traité en 1887 dont les formulations, en particulier celles relatives aux courbures : identités de Bianchi sur les tenseurs de Riemann, annoncent le calcul différentiel absolu de Ricci-Curbastro, un de ses camarades d'études à Pise, qui sera développé par Levi-Civita, son élève, sous le nom de calcul tensoriel.

  Le calcul tensoriel :

Pour en savoir plus :


Appell  Markov
© Serge Mehl - www.chronomath.com