ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

WERNER Wendelin , français , 1968-

Français d'origine allemande, né à Cologne, Wendelin Werner fit ses études secondaires au lycée Hoche de Versailles et entra à l'École Normale Supérieure de Paris en 1987. Il sera chargé de recherches au CNRS (centre d'Orsay) dès 1991. Sa thèse de doctorat, soutenue en 1993 (dirigée par Jean-François Le Gall), portera sur le mouvement brownien.

Nommé professeur à la faculté des sciences d'Orsay (université Paris - Sud) en 1997, Werner enseigna également les probabilités à l'ENS. Ses travaux portent sur le calcul des probabilités (marches aléatoires) en liaison avec la physique pour lesquels il obtient la médaille Fields en 2006. Depuis 2013, Werner est professeur à l'École polytechnique fédérale de Zurich (ETH Zürich en allemand pour Eidgenössische Technische Hochschule = École supérieure technique fédérale).

Voici un extrait du communiqué de presse du CNRS en date du 23 août 2006 :

Les travaux de Wendelin Werner sont à l'interaction de la physique et des mathématiques. Ils introduisent des idées et des concepts nouveaux combinant la théorie des probabilités et l'analyse complexe, pour comprendre les phénomènes critiques de certaines transitions de phase (par exemple, la transition liquide/gaz).

Les travaux récompensés par la médaille Fields portent notamment sur l'évolution stochastique de Loewner et sur la géométrie du mouvement brownien en dimension 2. En collaboration avec Gregory Lawler et Oded Schramm, Wendelin Werner a permis, en particulier, de confirmer les prédictions faites par des physiciens à partir de la théorie conforme des champs.

En 2001, Werner recevait le prix Fermat de l'université Paul Sabatier de Toulouse (20 000 euros) pour ses travaux sur les exposants d'intersection du mouvement brownien et leur impact en physique théorique. Il a également reçu le prix Jacques Herbrand 2003 de l'Académie des sciences. Élu à l'Académie des sciences en décembre 2008.

Pour en savoir plus :


Perelman Ngô
© Serge Mehl - www.chronomath.com