ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

LACROIX Sylvestre François, français, 1765-1843

Élève de Monge au collège des Quatre-Nations, professeur de mathématiques dans diverses écoles militaires dont l'École polytechnique (et, à 17 ans, celle de l'École des gardes de marine à Rochefort), il enseigna la géométrie descriptive de son maître. Il fut doyen de la faculté des sciences de Paris et professeur au collège de France. Lacroix succéda à Lagrange à l'École polytechnique.

Collège des Quatre-Nations : créé en 1680 par Colbert sur ordre du roi Louis XIV par la volonté testamentaire de Mazarin, mort en 1661, qui légua une partie de sa fortune à cette intention afin de célébrer la réunion à la France, par les traités de Westphalie, les provinces d'Artois, d'Alsace, du Piémont et du Roussillon, en scolarisant chaque année des jeunes gens de bonne famille issus de ces régions. Fermé sous la Révolution, c'est aujourd'hui l'Institut de France.

Son traité encyclopédique (1797) de Calcul différentiel et intégral, remarquable synthèse des connaissances en analyse de son époque et de ses illustres prédécesseurs, où le terme de géométrie analytique apparaît pour la première fois, le conduira (1799) à l'Académie des Sciences. Dans l'étude des courbes, il utilise les coordonnées polaires qu'avaient introduites Jakob Bernoulli un siècle auparavant. Les termes pôle et rayon vecteur son couramment utilisés. On lui doit aussi une histoire des mathématiques.

Descartes et la géométrie analytique :                       Peacock

  Pour en savoir plus :


Budan de Boislaurent  Pfaff
© Serge Mehl - www.chronomath.com