ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

BOBILLIER Étienne, français, 1798-1840

De famille modeste, Étienne Bobillier, bien qu'admis à l'École polytechnique, dut renoncer deux ans plus tard, ne pouvant subvenir à ses études supérieures.

Bobillier obtint un poste d'enseignement à l'école des Arts et Métiers de Chalons sur Marne qu'il conservera toute sa courte carrière, car décédé à 42 ans, à l'exception des trois années 1829-31 où il enseigna au Collège royal d'Amiens (royal car à cette époque règne le roi Charles X, qui abdiquera en 1830 cédant sa place à Louis-Philippe).

 

Intéressé par le renouveau de la géométrie incarné par Chasles et Poncelet, Bobillier publiera de nombreux articles dans les annales de Gergonne (courbes et surfaces algébriques) et la notion, originale, de courbes polaires successives (1828).

On lui doit également des travaux en mécanique (cinématique) et d'élégants résultats en géométrie de l'espace : Essai sur un nouveau mode de recherche des propriétés de l'étendue.

Division harmonique, polaire d'un point, polaires réciproques, ... :

Pour en savoir plus :


Saint-Venant  Gudermann
© Serge Mehl - www.chronomath.com