ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

WHITEHEAD Alfred North, anglais, 1861-1947

 On ne le confondra pas avec son neveu John Henry Constantine Whitehead, ni avec le mathématicien américain George William Withehead (1918-2004), un des fondateurs, avec Hopf, de la topologie algébrique moderne.

Diplômé du Trinity College de Cambridge, Alfred Whitehead  y fut professeur de philosophie tout en s'intéressant à la logique et aux fondements des mathématiques. Il contribua avec Russell, dont il fut le professeur, à établir les mathématiques sur la base de la logique symbolique en publiant les Principia Mathematica, 3 volumes de 1910 à 1913.

Dès 1910, jusqu'en 1924, Whitehead enseigne à Londres et expose sa vision philosophique et scientifique du monde en s'appuyant sur la théorie de la relativité introduite par Albert Einstein en 1905 et la mécanique quantique. (The concept of nature -1920, The Principle of Relativity-1922).

A partir de 1924, Whitehead enseigne la philosophie à Harvard. Contrairement à Russell, il affirme l'existence de Dieu présente en chaque être sans laquelle toute connaissance est impossible et le but ultime de notre pensée est la compréhension de l'univers, la cosmologie de l'espace-temps (Religion in the Making-1926, Process and Reality-1929).

Pour en savoir plus :


Hensel  Andoyer
© Serge Mehl - www.chronomath.com