ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges
 

SOSSINSKY Alexeï Bronislavovitch, russe, 1937-

Né à Paris, issu de parents russes réfugiés en France à la suite de la révolution bolchévique de 1917, Alexeï Sossinsky fit ses études primaires et secondaires (jusqu'en classe de seconde) à Paris. En 1948, sa famille s'installe à États-Unis. C'est au lycée français de New-York qu'il terminera avec brio ses études secondaires (1954) et obtiendra ensuite cum laude (avec louange : mention TB) sa licence de mathématiques (1957) au Washington Square College de l'université de New York.

A l'issue de cette période universitaire, Sossinsky décide de renouer avec ses racines russes. La mort de Staline en 1953 pouvait laisser espérer plus de liberté au sein de l'empire russe alors URSS, Union des Républiques Socialistes Soviétiques. Il rentre à Moscou et complète ses études mathématiques à Moscou et obtient son doctorat portant sur la théorie topologique des nœuds (1966) sous la direction de Lyudmila Keldysh. Professeur de géométrie et topologie supérieure à l'université d'État de Moscou (également dite Université Lomonossov) au côté d'Alexandrov.

  Lyudmila Keldysh (1904-1971), mathématicienne russe qui étudia à l'université Lomonossov de Moscou. Elle obtint son doctorat sous la direction de Nikolaï Luzin en 1941. Lyudmila Keldysh et sa famille traversèrent avec difficulté les persécutions du régime stalinien. Elle fut l'épouse de Piotr Sergueïevitch Novikov, également mathématicien, dont le fils Sergueï Petrovitch Novikov (1938-) reçut une des quatre médailles Fields 1970.

Le système soviétique resta verrouillé jusqu'a l'arrivée au pouvoir de Mikhail Gorbatchev (1985) puis de Boris Eltsine (1991) annonçant la fin du communisme d'État et la libéralisation du régime y compris celui de l'université. Il est à l'origine, avec d'autres grands noms du monde mathématique russe, de la création de l'université indépendante de Moscou ( réf.4) qui sera jumelée à l'ENS de Paris en 1993 et au CNRS en 2002.

Sossinsky est membre de l'Académie russe des sciences en 1995. Ses recherches ont essentiellement porté sur la théorie des nœuds et leur classification ainsi que sur les courbes et surfaces orientées qui leur sont liées. Son livre Knots, mathematics with a twist, écrit à l'origine en français en 1998, traduit en plusieurs langues, paru en France sous le titre Nœuds, genèse d'une théorie mathématique fut un best-seller mathématique.

En savoir un peu plus sur la théorie des nœuds :

 Pour en savoir plus :

  1. Éléments biographiques (carrière) : version fr traduit de http://www.mccme.ru/~abs/
  2. An interview with Alexeï Sossinsky : version fr traduit de http://www.mat.uc.pt/~picado/publicat/Sossinsky.pdf
  3. Noeuds, genèse d'une théorie mathématique par Alexei Sossinsky, Ed. du Seuil - Paris - 1999
  4. L'université indépendante de Moscou et le laboratoire franco-russe de mathématiques, par A. Sossinsky & Michel Tsfasman :
    http://www.mccme.ru/lifr/gaz.htm


Mumford  Novikov Sergueï
© Serge Mehl - www.chronomath.com