ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

BRIGGS Henry, anglais, 1561-1630

Diplômé du Saint John's College de Cambridge (1585), Briggs enseigna la géométrie à Londres puis au Merton College d'Oxford. Il est le co-inventeur, avec son ami John Napier, alias Neper, des logarithmes décimaux : c'est lui qui conseilla à Neper cette base décimale pour un usage encore plus aisé de ce nouvel outil.

Briggs compléta et dressa la table des logarithmes des entiers, des sinus et des tangentes, avec 14 décimales : Arithmetica Logarithmica, 1624, un travail stupéfiant. Il précisera aussi la méthode de calcul des angles à partir de données logarithmiques (Trigonometria Britannica, 1633) par pas décimaux de 10-n degrés de la fonction Arc tangente, noté généralement atn ou atan.

Ce principe, dit CORDIC (COordinate Rotation DIgital Computer), évitant les coûteux (en temps de calcul) développements en série de Taylor, est utilisé dans les calculatrices de poche actuelles et a été proposé par l'américain Jack Volder en 1956 (théorie) et 1959 (application en aéronautique).

On parle parfois du logarithme de Briggs pour désigner le logarithme décimal (base 10). Le logarithme népérien est le logarithme de base e, mais cette appellation est impropre, elle est due à Euler, en hommage à Neper.

Neper, Logarithme népérien, logarithme décimal, autres compléments :

Pour en savoir plus sur le système CORDIC :


Harriot  Galilée
© Serge Mehl - www.chronomath.com