ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

BRICARD Raoul, français, 1870-1944

Source biographique : Les professeurs du Conservatoire des Arts & Métiers, Service d'histoire de l'Éducation (INRP/CNAM), Tome 1, sous la direction de Claudine Fontanon & André Grelon, 1994.

Né à Paris, fils d'un employé de banque, Raoul Bricard fut un excellent élève. Reçu à l'Ecole normale supérieure et à Polytechnique (1888), il choisit cette dernière, classé 32ème sur 236. A 23 ans, ingénieur des Manufactures de l'État et officier d'artillerie, Bricard débute une carrière d'enseignant en tant que répétiteur du cours de géométrie descriptive à l'École polytechnique en 1897.

Monge, membre fondateur de l'École polytechnique et la géométrie descriptive :

Examinateur d'admission en cette même école de 1905 à 1908, avant d'être nommé titulaire de la chaire de géométrie appliquée au Conservatoire National des Arts & Métiers (CNAM), il conserva ce poste tout au long de sa carrière.

Raoul Bricard fut un professeur renommé. On lui doit la mise en place d'un programme d'analyse et de géométrie à l'usage des étudiants des grandes écoles scientifiques. Son cours d'analyse qu'il développa entre 1901 et 1911, son cours de géométrie descriptive (rebaptisée Mathématiques en vue des applications en 1922), sa contribution à la rédaction des Nouvelles annales mathématiques (1903-) avec l'apport de la cinématique, de la géométrie analytique et différentielle (dite à l'poque infinitésimale) et, tout particulièrement du calcul vectoriel (jusqu'alors peu usité en France), place cet éminent professeur comme un des plus exemplaires et novateurs de son époque.

Lauréat de l'Académie des sciences (1904) pour ses travaux en cinématique, Bricard reçoit la Légion d'honneur en 1918. Il en sera officier en 1931, puis commandeur sur rapport du ministère de l'Éducation nationale.

Vandermonde et la création du CNAM :


Dans sa preuve du théorème de  Morley rappelé ci-dessous, Bricard énonce sans démonstration un lemme qui lui semble évident :
Étant donné un triangle quelconque ABC, soit I le point intérieur au triangle situé sur la bissectrice de l'angle  tel que ^BIC = 90° + Â/2.
Montrer que I est le centre du cercle inscrit au triangle ABC. Pourriez-vous prouver ce résultat ?


pour en savoir plus :


Bachelier  von Koch
© Serge Mehl - www.chronomath.com