ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES
à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges

Droits d'auteur          Avant-propos | Conseils d'utilisation | Mise en page


ChronoMath est un ouvrage mis en chantier en 1988, diffusé en tant que document pédagogique dès 1991 et présent sur Internet depuis 1996. Fruit de nombreuses années de travail et de recherches, constamment complétées et mises à jour, ces pages sont ma propriété intellectuelle à l'exception de certains documents et liens externes établis avec le consentement de leurs auteurs dûment cités, ce consentement n'étant valable que sur ce site (et en ligne).

ChronoMath est déposée auprès de la Société des Gens de Lettres et protégée par cette société. Vous pouvez copier des pages pour votre usage personnel et les distribuer à des fins pédagogiques (à vos élèves ou étudiants en tant qu'enseignant ) ou pour des projets scolaires (en tant qu'élèves ou étudiants, IDD, TIPE,...) sans autorisation de ma part. Toute autre utilisation doit être conforme aux lois sur les droits d'auteurs :

En particulier :

On peut à ce propos déplorer le manque de courtoisie de certains "auteurs" n'hésitant pas à copier-coller, sans vergogne, sans m'en avertir et sans référence à la source, certaines pages de ChronoMath en précisant droits réservés pour des textes, figures ou illustrations empruntés, allant jusqu'à ajouter © "nom de l'auteur" en question et des références bibliographiques non vérifiables...

 

Concernant Wikipédia, encyclopédie "libre" qui dit vouloir et devoir respecter les droits d'auteur (voyez ci-dessus), on peut s'étonner de lire avec stupeur des paragraphes recopiés depuis ChronoMath par des "contributeurs" peu scrupuleux sans indiquer la source et sans m'en avoir demandé l'autorisation. Libre ne signifie pas liberté de copier. Il s'agit généralement de pages concernant des mathématiciens peu connus et ayant nécessité de difficiles recherches car non présents sur Internet.

Là encore, des liens et références bidons peuvent être présents (Erreur 404...). Et je ne vois pas ce que gagnent ces soi-disant "auteurs contributeurs" à pomper (le terme est vulgaire mais adapté) tout ou partie d'une page. Minable. Ce n'est pourtant pas difficile de déclarer la source d'une page ou d'une info. 80 pages de Wikipedia font référence à ChronoMath et j'en suis honoré.

L'anonymat des "contributeurs" et la difficulté de rentrer en contact avec un administrateur décourage tout velléité de se plaindre (le site précise d'ailleurs qu'il faut en principe 104 jours en moyenne pour obtenir une réponse et que le siège social est aux USA : comprenez que si vous voulez entamer une procédure, ce sera dur...).

En dehors des annexes présentant des développements mathématiques, un exemple simple, court, mais caractéristique est la page consacrée à Paul Poulet :

Page ChronoMath :                  Page Wikipedia :

On remarquera que la version anglaise de la même page à l'élégance de référencer ma page d'août 2013.

Sur ChronoMath, des erreurs peuvent se glisser, tant théoriques que numériques, et chaque jour que Dieu fait, je corrige, complète ou précise. Si une erreur est copiée-collée, elle se perpétue. Qui en assumera la responsabilité et le suivi ? J'ai trouvé sur des sites, des extraits de mes pages (sans aucune référence à la source) avec les fautes de frappe que j'avais commises il y a déjà plusieurs années !

Dans cette immense communauté du Web, chaque participant doit s'inscrire dans un travail d'équipe et dans le respect de celui de chacun, lequel se chiffre en centaines d'heures, voire des milliers dans le cas de ChronoMath, présent depuis 1996.

Dans une telle approche, un lien vers une page externe, 17824 liens externes sont présents sur ChronoMath (janvier 2018), est non seulement plus simple et plus honnête mais aussi plus fructueux puisqu'il permet un échange et un apport d'informations complémentaires. N'est-ce pas là le but de l'Internet culturel et pédagogique ?

Autres droits : sources, logiciels, mise en page, illustrations


© Serge Mehl - www.chronomath.com